Communication / Marketing

Comment publier légalement une publication générée par un utilisateur sur Instagram

By 4 décembre 2019 No Comments

Vous vous demandez comment republier légalement un contenu généré par un utilisateur que vous avez trouvé sur Instagram ?

Si vous souhaitez créer du contenu en utilisant le contenu généré par un autre utilisateur, autrement appelé l’User Generated Content (UGC), il est important de comprendre les règles – afin de protéger votre marque, respecter et promouvoir le travail de votre communauté de créateurs.

Dans cet article, nous allons traiter des règles actuelles de republication sur Instagram, avec les étapes à suivre pour atteindre, rediffuser et donner du crédit aux créateurs.

Reposter légalement un contenu généré par un utilisateur sur Instagram :

Les UGC (user-generated content) sont 76% plus fiable que la publicité de marque, ce qui constitue une excellente stratégie pour utiliser ces contenus pour votre stratégie Instagram.

Quelles sont les exigences légales que vous devriez connaître avant de republier un contenu ?

Même si les règles reste encore assez flou sur le sujet, il existe un bon nombre de lois qui protègent la propriété intellectuelle et le droit d’auteur amènent à se poser la question avant de prendre des risques. Encore aujourd’hui, certaines marques font le choix de ne pas respecter ces règles. C’est d’une part un risque légal inutile, mais c’est aussi et surtout un risque de générer de mauvaise réaction de part sa communauté et d’engendrer une situation de crise.

Publier correctement un contenu UGC consiste à demander l’autorisation et à donner le crédit lorsque celui-ci est dû. De manière simplifié, il s’agit de s’assurer que vous respectez bien le travail du créateur et que vous ne « volez » pas son travail pour votre objectif commercial.

En effet, aujourd’hui Instagram regorge de créateurs de contenu qui gagnent leur vie sur Instagram, ce qui signifie qu’une marque qui choisi de reprendre le contenu d’un influenceur sans autorisation, pourrait engendrer un litige de fait qu’elle n’ai pas payé le créateur pour son travail.

Bien souvent les créateurs de contenu sont souvent ravis d’apprendre qu’une marque veut partager son contenu sur ses réseaux. C’est pourquoi, il est nécessaire de faire l’effort de suivre quelques bonnes pratiques pour obtenir cette autorisation afin de créditer et republier du contenu sur Instagram.

Règle n°1 : Informez-vous sur la façon de republier légalement le contenu généré par les utilisateurs Instagram.

Tout d’abord, informez-vous de la légalité et des responsabilités de la marque en matière de republication d’UGC.

La principale préoccupation concerne les droits de propriété : l’image ou la vidéo en question est titulaire d’un droit d’auteur, ce qui signifie qu’elle a un droit à tout revenu ou avantage généré par ce contenu.

Si votre entreprise devait réutiliser ce contenu sans autorisation, elle pourrait se retrouver dans l’illégalité, en particulier si vous commencez à générer des revenus ou à vendre grâce à ce contenu, qui de droit, ne vous appartient pas. C’est pourquoi je vous recommande chaudement de demander la permission directement la permission à la personne qui à créé le contenu.

Règle n°2 : Comment demander l’autorisation de republier légalement le contenu généré par l’utilisateur sur Instagram ?

Tout d’abord, pour trouver la publication qui sera intéressante pour votre marque, vous devez sourcer du contenu : soit en recherchant directement avec votre flux Explorer, soit en recherchant via un hashtag.

Ainsi, quelle que soit la manière dont vous la trouvez, en tant que marque, vous devez demander l’autorisation du créateur original – même s’ils l’ont associé avec votre hashtag spécifique de repost.

Que vous utilisez un hashtag spécifique pour les UGC ou que ayez un hashtag de marque global, vous devez définir des règles de ce qui est intéressant pour vous de reposter ou non. Par exemple choisir de ne republier que du contenu que des utilisateurs montre ou utilise dans leur contenu ou alors de publier du contenu beaucoup plus large qui utilise une couleur qui correspond à votre identité visuelle.

Envoyez un DM au créateur

Une fois ce contenu sélectionné il est essentiel de contacter la personne en envoyant un message pour lui demander l’autorisation. Il vous dira à ce moment-là si il émet des contraintes ou non à la republication. Le plus simple est d’envoyer directement un DM (message privé); les réponses sont souvent très rapides et ne vous feront pas perdre de temps.

Ensuite il ne vous reste plus qu’à republier le contenu en mentionnant le crédit du créateur, c’est-à-dire en mentionnant l’utilisateur pour qu’un lien puisse diriger vers son profil.

Utiliser un hashtag générique pour les UGC.

Avez-vous créé un hashtag de marque et encouragez-vous votre communauté à utiliser des tags pour qu’ils crée du contenu ?

Cette stratégie de créer un hashtag unique pour que vos utilisateurs puissent vous mentionner est très puissante puisqu’elle vous permet de sourcer directement du contenu sans quoi ce contenu vous aurait possiblement passé entre les mains !

Un des meilleurs exemples est celui d’Airbnb, qui a su mettre à profit cette stratégie pour développer à moindre coût sa visibilité. Avec près de 4 millions de posts tagués avec le hashtag #airbnb, la firme ne manque pas de contenu. En effet les utilisateurs d’Instagram, qui sont aussi généralement des clients, identifient @Airbnb ou hashtag #airbnb dans leurs publications Instagram suite à leur séjour.

Airbnb va encore plus loin lorsqu’il s’agit d’obtenir l’accord pour reposter un contenu : quand Airbnb aime une de vos photos, le CM du compte vous demande directement via un commentaire la permission de republier votre photo en vous invitant à lire et accepter leurs conditions d’utilisation spécifiques pour les UGC.

Règles n°3 : créditer correctement le créateur 

Maintenant que vous avez sa permission, il est temps de poster le contenu – dernière étape à ne surtout pas négliger, ajouter le crédit de l’utilisateur.

D’une part ça vous permet d’offrir plus de visibilité au créateur du contenu que vous avez utilisé, d’autre part ça aide votre communauté à découvrir de nouveaux utilisateurs inspirant. Après tout, c’est le principe même d’Instagram : créer une communauté et partager ses inspiration ! 

Vous n’êtes pas obligé de placer ce tag en première ligne de votre légende. Faites simplement en sorte qu’il ne se retrouve pas non plus tout en bas dans votre liste de hashtag. N’oubliez pas de bien taguer l’utilisateur pour qu’il puisse être averti de votre publication, mais aussi et surtout pour que votre publication puisse être liée à son profil dans l’onglet des tags.

C’est un lien de plus qui redirige vers votre page. 😉

Si vous souhaitez développer vos réseaux sociaux et être accompagné sur la stratégie ou la création de contenu, édito – photo – vidéo, contactez-nous pour en discuter et voir comment nous pouvons apporter nos expertises pour développer la visibilité de votre marque.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.